24. Lac de Joux, les études.
Le Lac de Joux, plus beau encore l'hiver que l'été.
    Nombreux furent-ils à se pencher sur le problème de nos eaux où le lac de Joux, bien naturellement, constitue souvent l'élément central. 
    Le premier à l'étudier d'une manière scientifique, fut Horace-Benedict de Saussure qui vint à la Vallée de Joux en 1779, divers instrument dans sa musette et accompagné de quelques comparses aptes à lui donner un coup de main. 
    Si d'autres études suivirent, il fut cependant longtemps avant que l'on ne s'y croche. Lucien Reymond fut parmi ces autres qui devaient remettre le sujet sur le tapis, avec un nombre d'articles de plus en plus conséquent  à mesure que l'on se rapprochait de la fin du XIXe siècle, et où véritablement la science entrait dans sa voie la plus active. 
    Toutes les études consacrées au lac de Joux ne figureront pas forcément ici. Nous vous en offrons les principales, celles qui devaient faire référence.