24. Et si l'on parlait musique ? Par Jacques Burdet, 1971.
En avant la musique!
    La fête de la Mi-été, à l'origine, n'était qu'une simple visite faite au vacher et aux armaillis par les propriétaires du bétail estivant dans les pâturages de montagne. D'année en année, les visiteurs se firent toujours plus nombreux, si bien qu'elle se transforma en une véritable fête de l'alpe avec culte et bal champêtre. Ollon avait la sienne le quatrième dimanche qui suit l'arrivée des troupeaux; Gryon le cinquième; Anzeindaz et les autres alpages de Bex, le deuxième dimanche d'août; Leysin, le troisième. Toutes ces fêtes donnaient l'occasion à la jeunesse de danser aux sons d'un orchestre populaire composé généralement d'un violon, d'une clarinette et d'une basse.
                                                                                          Jacques Burdet