23. La Fivaz à Mayor
La Fivaz à Mayor, de bonne mémoire.
    Sur la commune du Lieu, à proximité du Chalet-Neuf des Crêts à Chatron.  Perdue au milieu d'une belle forêt, au revers, sans que le soleil ne puisse pénétrer dans la petite clairière où on l'a construite en 1962. 
    Elle fut le lieu de quelques belles soirées! D'aucuns ne manquaient pas de clair dans leur besace. Elle reste d'une belle "immortalité", puisque considérée comme inchangée après plus d'un demi-siècle d'une existence timide et cachée. 
    Elle porte un beau nom, la Fivaz à Mayor. Une five étant un arbre, sapin de préférence, Mayor étant inconnu au bataillon. Pas tout à fait, après tout, puisque un ancien propriétaire du Bonhomme portait ce nom qui n'est pas de chez nous, venu d'en bas. Il y a certaiement une relation directe entre le lieu et l'homme. On n'en sait pas plus.
    La cabane est belle à voir en hiver, avec son toit couvert de neige, et cette sorte d'impassibilité qu'elle a au milieu d'arbres qui sont très hauts, et très beaux aussi. Il y a là un certain charme, dont la solitude n'est pas absente. Elle vous attend peut-être. Mais surtout respectez les consignes de la commune qui sont apposée en deux exemplaires dans le petit hall d'entrée. Sur fond bleu, vous ne pourrez en aucun cas les ignorer!