23 janvier. Une si belle glace.
Une belle équipe de Rochat-Golay Tout à son plaisir sur le lac Brenet...
    Non une glace actuelle, mais une glace des temps passés, celle de janvier 2001 par exemple. Alors nos lacs étaient d'une solitidé extraordinaire, et ce dimanche-là la foule était plus nombreux qu'elle ne l'avait jamais été. Sur des kilomètres entre les Charbonnières et l'Abbaye, les voitures se touchaient toutes. Et il y avait sur le tout, comme un air de fête. Des journées qui comptent, dans l'année. 
    Pour nous autres, exceptionnellement, ce jour-là, ç'avait été le lac Brenet. Les impressions que l'on put y ressentir vous sont offertes aujourd'hui en guise de compensation à un hiver qui, décidément, ne se fait pas.