224. Les bancs.
C'est si beau, un banc de chalet...
    A-t-on déjà vu un historien parler des bancs, de nos simples bancs de chalets ? Probablement que non, parce que voilà, ils ne peuvent pas s'intéresser à tout, et surtout pas à ces objets de la vie de tous les jours. Que l'on sert s'en même s'en apercevoir. Il est sous la table, hop, on le tire et l'on s'y assied. C'est si commode. Mais attention, un banx, ce n'est pas aussi stable qu'une chaise. Tu te tiens un peu trop en arrière, et voilà que tu fais la grande cupesse et que tombant à la renverse ta tête va cogner le plancher, c'est pas trop grave, le béton, c'est avec quelques risques de plus. Mais l'un dans l'autre, une simple bosse. Et hop, un peu confus, tu te relèves, tu remets le banc beau droit sur ses pieds et tu t'y assieds à nouveau, mais cette fois-ci sans plus vouloir te balancer! 
    Ces bancs de chalets, lustrés par les multiples usages, ils sont tout simplement beaux!