21.Un son de flûte dans la nuit, un conte de Julie Meylan
Illustration tirée de: Etoile de Noël, Lausanne, Imprimerie de La Concorde, 1931
   On était alors au temps où les dragons du Roy poursuivaient ceux qui ne s'agenouillaient pas devant les idoles de pierre. Les pauvres persécutés s'enfuyaient par des chemins mal tracés et cherchaient un refuge dans les montagnes et dans les pâturages écartés où, pour eux, le loup affamé était un moindre danger que la galère ou l'estrapade.    
    Or, Mathieu de la Tépaz, demeurait seul en son chalet, tout proche de la frontière. La vieille bâtisse étalait même ses dépendances au-delà de la borne où l'on voit gravée une fleur de lys. Ce Mathieu comptait déjà plus de cinquante hivers; mais si l'âge avait légèrement voûté sa haute taille osseuse et poudré à frimas sa chevelure drue, il n'avait point éteint, au fond des yeux, cette flamme juvénile qui trahit la joie et le calme, ces compagnes éternelles de la foi.