21. Elie Rochat Golay, aux Charbonnières, industriel de la pierre fine et politicien local (1870-1926)
Elie Rochat-Golay au début de sa carrière professionnelle et administrative
    Elie Rochat-Golay (1870-1926), industriel de la pierre fine aux Charbonnières, habita le Clos Brenet, maison du quartier des Crettets où il avait de même installé ses ateliers - après son décès ce sera longtemps le bâtiment où se tenait la poste -. Il  épousa Lucie Rochat-Golay, fille de Jules Golay, père des sept filles toutes jolies, lui aussi industriel de la pierre fine. Le couple n'eut pas d'enfants.
    Lucie étant décédée avant lui, Elie Rochat-Golay, par testament, légua sa propriété de "La Pastine" au village des Charbonnières. Il s'agit d'un petit pâturage avec un joli chalet réduit depuis longtemps déjà au rôle de lieu de réjouissances familiales ou villageoise. Il répartit en plus sa fortune entre les différentes institutions politiques, économiques ou philantropiques de la région et même de l'extérieur.
    Ses largesses testimoniales méritent d'être signalées encore pas loin d'un siècle plus tard. Elles font de lui le mécène le plus important qu'il n'y eut jamais dans son village natal.