20. Louis-Ami-Philippe Berney de l'Abbaye, manouvrier et casseur de cailloux (actif de 1892 à 1933)
Le casseur de pierre, de Courbet
    Il ne sera pas dit que dans nos chroniques consacrées à la Vallée de Joux nous aurons  négligé les humbles et les besogneux. Le précité le fut de manière  exemplaire, qui aura passé sa vie, d’une part à effectuer de petits travaux pour le compte du village,  d’autre part à tenir la carrière  de l’Abbaye, dite la Villevée, désaffectée aujourd’hui, située à quelque deux cents mètres à l’est de Vers chez Colas. On  retrouve aussi souvent notre homme fabriquant du bois ou assemblant des fagots sur les hauts du village, dans ces pentes escarpées  auxquelles  vous avez accès par un chemin ardu à gravir, mais surtout des plus dangereux  à descendre et où autrefois pas un charretier sensé n’aurait du s’y risquer. Et pourtant, ils le faisaient !