1. Les associations rurales pour la fabrication du lait connues en Suisse sous le nom de fruitières. 1811.
La laiterie du Brassus établie en 1816.
    Les habitants des parties montueuses de la Suisse ont imaginé et rapidement perfectionné des associations qui rendent de grands services à l'économie rurale et qui sont connues sous le nom de fruitières. De semblables associations ont été établies dans les villages de la plaine, puis introduites dans quelques cantons du territoire français voisins de la Suisse, et elles s'y sont promptement multipliées. Partout elles ont été organisées et dirigées par les cultivateurs les plus éclairés. La durée des plus anciennes, l'augmentation rapide de leur nombre, la facilité avec laquelle elles surmontent les obstacles que leur opposent la routine et les préjugés des habitants de la campagne; enfin, leurs résultats connus, ne permettent plus de conserver aucun doute sur leur utilité.                                                                                      Lullin, 1811.