1. La Vallée de Joux, par René Meylan, tirage à part de "Geographica Helvetica" numéro 4, 1964.
La Vallée vue des pâturages de la Petite-Dent-Dessous, propriété du village du Pont.
   On connaissait déjà René Meylan pour avoir produit: La Vallée de Joux, étude de géorgraphie humaine, Neuchâtel, 1929.
    Nul doute que nous ayons affaire ici au même auteur qui nous donne cette fois-ci une synthèse réactualisée de sa vaste étude produite plus de trente ans plus tôt.
   Cette courte monographie prend l'aspect l'aspect d'une promenade descriptive commencée à la résurgence de l'Orbe, près de Vallorbe, et terminée au col du Marchairuz. On aura eu l'occasion, entre ces deux extrémités, de découvrir toutes sortes de sites dont l'intérêt pour le promeneur sera évident. On n'oubliera jamais surtout de visiter les résurgences, les marais, comme aussi de jeter un coup d'oeil attentif sur nos lacs.
    Le tout offre de nombreux renseignements, en particulier, outre sur la géographie physique, sur l'industrie de la région.
    Disons pour finir que nous regrettons amèrement de n'avoir jamais pu mettre la main sur l'auteur, René Meylan, qui nous demeure de ce fait totalement méconnu.