1. L'Album de Romainmôtier - 1917 -
Image extraite de l'Album du vieux Romainmôtier.
    On peut lire dans « L’histoire de Romainmôtier »[1] ; 
    C’est à cette société encore qu’est due la publication d’un autre ouvrage déjà envisagé en 1914 et paru en 1917, avec le concours du peintre Louis Curtat, de Lausanne, l’Album du Vieux Romainmôtier.
    On pouvait encore découvrir en note :  
 Le Vieux Romainmôtier. Préface historique de Maxime Reymond, archiviste cantonal à Lausanne. Notice descriptive d’Eugène Rochaz, syndic de Romainmôtier. Vues en couleurs de Louis Curtat, artiste peintre à Lausanne. Arts graphiques Dénéréaz-Spengler et Cie à Lausanne. Edité par la Société de Développement de Romainmôtier, 1917.     
  
A la fin de cette même année 1917, en décembre, un article de la Patrie Suisse fait référence implicitement – il ne la nomme pas – à cette publication présentée sous forme de porte-folio.
  
 
C’est là une œuvre magnifique qui fait honneur à cette Société de Développement pleine d’idées et de projets. La rareté de ce document en fait toute la valeur, qui ne se découvrira qu’avec peine chez nos brocanteurs et autres marchands de vieux livres. Inutile de préciser ici que le prix sera en fonction même de cette rareté. D’où l’utilité de pouvoir consulter en ligne désormais cette publication digne du plus haut intérêt.
    Le papier utilisé pour le texte, quelque peu gaufré, a fortement vieilli et s’est taché de manière fort conséquence. Le papier fort servi par contre pour les reproductions, n’a été dégradé d’aucune manière.    
   
Nous avons tenu à reproduire le texte  tel qu’il se présente dans notre porte-folio.

[1] Histoire de Romainmôtier, publiée et éditée par le Comité de la Société de développement de Romainmôtier, Lausanne, Imprimerie Réunies S.A., 1928, p. 214