1985. Un temps à ne pas mettre un Combier  dehors - janvier 1985 -
-10o dans une remise intérieure et une serrure qui a encore plus froid que vous!
    Presque plus personne ne s'en souvient. Et pourtant c'était incroyable. Le SEVJ n'arretait pas de dégeler des conduites. Sauf erreur il fit près de 250 interventions. Les canalisations d'eau potable, surtout des anciennes batisses, gelaient les unes après les autres. Le thermomètre, au coeur des villages, était descendu à plus de -30o et devait le rester plusieurs jours. C'était un froid à couper au couteau. Il vous glaçait les poumons. A l'intérieur de notre remise, d'ordinaire nettement au-dessus de zéro meme par les hivers les plus rudes, il faisait - 10o. Et regardez-moi cette serrure. Les fourneaux ronflaient nuit et jour, les chaudières mises au maximum. Jamais vu ça, sincèrement. Gilbert Goy avait ainsi relevé - 45o une certaine nuit aux Trois Chalets, dans la Combe des Amburnex. On n'inagine guère comment des animaux en pleine nature peuvent alors survivre. Et pourtant ils le firent.
    Ce froid dura environ dix jours. Sitot après, voici l'hiver normal. Et ces quelques jours exceptionnels, dont le souvenir aurait du etre gravé dans le marbre, on les oublia tout aussitot. Et à peine quelques années plus tard, il était déjà devenu difficile de retrouver à quelle époque ces grands froids nous étaient tombés dessus. Reste heureusement notre bonne vieille FAVJ et surtout les bulletins météo de P.B. qui seuls, ou presque, permettent de laisser une trace tangible du temps qu'il a fait.