1969.3. Françoise Rime chante au Studio du Pré Lionet le 19 octobre 1969 puis au Sentier le 11 novembre 1972
Françoise Rime sur le mur d'enceinte du chateau de Gruyère.
    Notre belle Luce avec sa voix d'argent - ou d'or - nous a enchanté par deux fois. Pour sa première apparition à la Vallée, en 1972, elle y était arrivée par un temps de neige épouvantable, les routes quasiment impraticables. La Vallée n'est pas la Gruyère, si bien qu'en montant la pente des Charbonnières, vers les 18 heures peut-etre et alors que la nuit était déjà tombée, voilà la voiture de nos deux artistes, père et fille, qui cale en face de la maison du soussigné. Il y a intéret naturellement à venir en aide à ces deux voyageurs surpris par les rigueurs de notre climat, c'est-à-dire pousser la voiture jusqu'à ce qu'elle puisse affronter décemment le reste de la pente.
     La belle Luce était donc bien humaine !
    La voir de près plus tard au studio de Jean Golay au Lieu, ce Combier "époustouflant" comme on put le lire en 1980 dans la FAVJ - le découvrir sous ce nom dans notre galerie des grandes figures combières - et presque pouvoir la toucher, fut un enchantement dont il nous reste un si beau souvenir que nous tenions à faire figurer ce concert quelque part familier, dans les événements propres à la Vallée de Joux et dignes du souvenir.
    On pourra réécouter notre troubadour du chateau de Gruyère, Françoise Rime, sur ces bons vieux CD d'autrefois, ou meme sur internet. Sa voix reste fraiche et envoutante comme au premier jour.