1964. Fin de la Boissellerie du Risoud S.A. au Lieu
Victor Bélaz, dernier apprenti, et Charles Lugrin.
    On se souviendra que la commune du Lieu, et notamment la plupart de ses hameaux, Frasse et La Fontaine aux Allemands surtout, fut la dernière des trois de la Vallée à pratiquer l'art de la boissellerie. 
    Alors que les particuliers étaient tous en passe d'arrêter, quelques citoyens du village du Lieu, désireux que cette belle industrie ne se perde pas, lancèrent une société qui aurait eu pour but la fabrication des articles traditionnels en bois tout en assurant la pérennité de la profession. 
    On sait ce qu'il advint. Le plastique remplaça peu à peu, et même très rapidement, le bois. Et surtout dans le milieu viticole qui était resté jusque là le meilleur client de la production de la Boissellerie du Risoud S.A. Les commandes d'année en année plus minces, il convint de mettre la clé sous le paillasson. Heureusement les locaux furent aussitôt réaménagés en menuiserie, celle-ci menée de main de maître par Mariuis Fressineau, dont chacun d'ici qui l'a connu se souviendra avec plaisir et émotion.