1946. L'extraordinaire jubilé 1946 de la commune du Lieu
Les jeunes filles d'alors avaient su s'habiller et se coiffer.
    La guerre s'est achevée un an plus tôt au grand soulagement d'une population certes épargnée, mais inquiète néanmoins pendant plus de cinq ans d'être à son tour envahie par les armées allemandes. On n'oubliera pas de sitôt cette menace qui était comme une chape de plomb au-dessus de vos têtes.
    La vie a repris, normale, ou presque. Il conviendra de fêter en 1946, certes le 550e anniversaire de la naissance de la commune apparue documentairement en 1396, mais aussi la fin de la guerre. Festivités où l'on tiendra en particulier à honorer les soldats ayant passé de nombreux mois sous l'uniforme.
    Cette fête sera un véritable événements dans la commune, avec la participation des autorités, des militaires, des écoles, des sociétés, et naturellement de l'entier de la population dont le soulagement va pouvoir s'exprimer par les différentes manifestations organisées à cette occasion. On fera un grand cortège, il y aura culte et discours, mais surtout, l'on s'en ira l'après-midi du côté de l'Etang, entre le Lieu et le Séchey, où un vaste ponton a été dressé pour l'occasion et où se produiront écoles et sociétés.
    Il règne sur le tout une ambiance extraordinaire. Les phots que vous allez découvrir plus bas en témoignent. C'est là désormais une population heureuse et prête à aller de l'avant.
    Alors, tous ensemble, revivons ces heures peu ordinaires de l'histoire de la commune du Lieu.