1936. Quand la Flèche Rouge monte à la Vallée.
Entre le Sentier et Chez-le-Maître.
    C'était alors, pour notre compagnie de chemin de fer locale, le P-Br. une période de profondes interrogations. Le matériel devenait vétuste, le temps pour joindre Lausanne, non moins d'une heure quarante depuis le Sentier, paraissait considérable par rapport à celui mi par les voitures qui effectuaient le même trajet en une heure dix. Bref, voilà de quoi se remettre en question. 
    C'est dans cette ambiance que la Flèche Rouge monte pour la première fois à la Vallée en 1936. Elle fait sensation avec sa belle silhouette racée. Comble du bonheur, nos Combiers peuvent y prendre place pour un voyage qui les conduira jusqu'à Vallorbe. Si l'aller est parfait, le retour par contre est plus problématique. Le long de la raide côte des pieds de la Dent-de-Vaulion, la belle machine qui pouvait au plat atteindre le 60 km heure, vitesse maximale autorisée sur la ligne Vallorbe - Le Brassus, ne fait plus que du 28 km/h. Ainsi si elle a belle allure et au plat peut atteindre même dans de bonnes conditions le 125 km/h, pour se hisser au niveau de notre vallon,  elle n'a pas les forces suffisantes. Donc elle ne saurait convenir. Si bien qu'il faudra penser à tout autre chose qu'à la trop fameuse Flèche Rouge pour renouveler notre matériel roulant !