1930. Le Brassus inaugure la nouvelle piste de saut.
La Chirurgienne dans les années soixante. Elle avait déjà fière allure.
   C'est là un événement à marquer d'une pierre blanche, puisque désormais le ski nordique à la Vallée de Joux, ne sera plus jamais pareil. Avec des épreuves internationales, grâce à un ski-club ou une équipe très dynamque, mais surtout par la mise  à disposition des compétiteurs d' un tremplin de saut digne de ce nom. Certains spécialistes de l'époque le disaient, après quelques améliorations, il aurait pu être parmi les plus beaux de Suisse. 
    Grande épreuves internationales qui allaient se poursuivre pendant près d'un demi siècle. Et tremplin qui allait subir des améliorations fort conséquentes quelque quarante ans après sa construction. Et dont malheureusement, on a pu le lire dans l'une ou l'autre de nos rubriques, le sort final fut d'être abandonné, avec mise à bas de la plate-forme d'élan. Tout passe tout lasse, la seule constance en ce bas monde étant l'inconstance des choses !