1929. C'est alors que se décida la construction de la nouvelle route du Pont à Vallorbe
Travaux sur la route Pont-Vallorbe, du côté de la Vallée.
    La route principale pour Vallorbe passait alors derrière le Pont pour gagner ensuite Vallorbe par le vallon des Epoisats. Cette route présentait maints désavantages, dont un dénivelé peu régulier. 
    La route du Pont à Vallorbe par le Mont d'Ozeires était restée à l'état de chemin difficilement praticable par les voitures. Cet ancien tracé, toujours mis en concurrence pour se rendre dans cette localité depuis la Vallée avec celui des Epoisats, méritait, pensait-on, une sérieuse revalorisation dont le point de départ peut-être fixé en 1929. 
    Les travaux durèrent plusieurs années. On peut supposer aussi que les chômeurs, et ils étaient nombreux en cette période de crise, bien que les travaux aient été décidés avant celle-ci, pourraient trouver à s'occuper sur un chantier de cette importance.