18. Le missel propitiatoire, de Juste Pithon
C'est à Haut-Crêt que débute notre histoire... (tableau de Tell Rochat)
   Voilà vraiment un nom à coucher dehors. Propitiatoire signifie simplement, il suffit d'ouvrir son dictionnaire, "qui a pour but de rendre la divinité propice". Une offrance propritiatoire par exemple.
  Juste Pithon nous ramène ainsi une nouvelle fois en plein moyen âge, époque dont il adore parler et nous livre l'un de ses contes de derrière les fagots dont nous ne révélerons rien ici. Juste vous liverons-nous la présentation du récit faite par Roland Dupuis dans sa FAVJ du 14.2.1962:

    M. Juste Pithon, instituteur émérite, nous transmet à l’intention de « La Feuille » le récit historique suivant, dont le fond est rigoureusement exact, les renseignements étant puisés dans un volume écrit par Me Pellis, avocat à Lausanne, décédé depuis quelques années et propriétaire du château des Clées, aujourd’hui passé à ses héritiers.  Ce passionnant récit écrit dans le langage naïf et savoureux de nos ancêtres intéressera, nous l’espérons, de nombreux lecteurs et nous en remercions sincèrement son auteur (Réd.)