18. Création du Comité pour le développement de la Vallée de Joux en 1931.
L'étiquette de couverture de l'un des premiers livres de comptes de la société.
    Voici pour la première fois une histoire succincte de l'OTVJ, l'Office du Tourisme Vallée de Joux, anciennement la Société pour le Développement de la Vallée de Joux (SDVJ) précédée par le Comité pour le Développement de la Vallée de Joux (CDVJ). 
    C''était en 1931. Avant cette date clé, chaque village, ou à peu près, travaillait dans son coin à la bonne franquette, sans qu'il n'y ait l'ombre d'un programme général. Cet éparpillement était préjudiciable à de bonnes campagnes de publicité parfaitement ciblées. Une assemblée, en 1931, suite à une bisbille entre les  organismes touristiques du Chenit et la Société de Développement du Pont que l'on accusait à tort de vouloir tirer toute la couverture à elle, allait mettre de l'ordre dans tout ça, et procéder désormais à l'édition d'un matériel publicitaire de qualité. La collection de tels documents, affiches et dépliants pour l'essentiel, est fascinante. Il n'est absolument pas certain que nous ayons mis la main sur toute cette masse documentaire qui pourrait, et fort heureusement, nous réserver encore de belles surprises.     L'OTVJ, appelons la dite société par sa dernière abréviation, possédait autrefois un fort volume de procès-verbaux. Celui-ci nous aurait donné des informations capitales que nous n'avons que de manière partielle ici. Nous espérons que cette pièce d'archive fondamentale sera retrouvée un jour et que son dépouillement systématique permettra, à nous ou à d'autres, de compléter ces informations lacunaires. 
    Précisons aussi ici que nous sommes totatelement indépendant de l'OTVJ, et que l'énorme volume de ce qui vous est présenté dans cette rubrique n'est que le fruit de notre propre documentation et de recherches et de collectionnite menées sur plusieurs décennies. Il y a encore à faire ? Et bien tant mieux, puisque l'histoire ne saurait d'aucune façon être close sur un sujet quelconque.