Paul Golay (1875-1962),  né aux Mollards du Bas-du-Chenit, bientôt citoyen de L'Orient-de-l'Orbe, patoisant émérite qui signait P. d'Amont, participa à l'âge de 22 ans à ce fameux "Camp des Mosses" qui devait laisser de si fort souvenirs à tous ceux qui eurent l'occasion d'y participer. 
    Il s'agissait de franchir les Alpes en plein hiver, partant d'Aigle pour aller rejoindre Thoune. Et naturellement à l'époque, aucun véhicule à moteur pour tracter les batteries, tout se fait avec les chevaux. La neige est épaisse, on a inventé des sortes de patins à mettre sous les roues, ceux-ci enfoncent, bref, l'aventure ne sera pas des plus aisée. Heureusement, la population des villages que l'on traverse est des plus enthousiaste et sait régaler ces braves militaires donnant un si bel exemple de défenseurs de la patrie, et par tous les temps! 
    Bref, ce fut des journées épiques, avec des images fortes qui devaient marquer les imaginations. Plus tard, Paul Golay, sut se souvenir.