1836. On trouve que la chambre de l'école des Charbonnières est trop petite et l'on envisage de construire une fromagerie.
Un village encore à l'ancienne.
    Les années trente du XIXe siècle furent très importantes pour le village des Charbonnières. Celui-ci en effet, y construit son église qui sera inaugurée en 1834. Elle fait la fierté du village et on l'aime toujours autant près de deux siècles plus tard, preuve que l'examen fut réussi!
    L'école se tient désormais au milieu du grand voisinage du haut, celui-là même qui disparaîtra entièrement dans les flammes en septembre 1900, traumatisme aussi pour nous qui n'avons pourtant pas assisté à l'événement, puisque né près d'un demi-siècle plus tard. Mais cette école, créée dans une maison particulière que l'on a rachetée en 1819, ne fait pas tout à fait l'affaire. La classe est trop petite. La Commission des écoles de la commune, sous l'initiative du pasteur Roulet, insiste pour que le village procède à des travaux. Celui-ci temporise. On vient de construire une église qui a mis nos finances dans le rouge. Pas les moyens.
    Cela n'empêchera pas la même organisation, un an plus tard, en 1837, de procéder à la construction d'une fromagerie à destination des paysans du village. On peut voir ce vieux bâtiment sur nos plus anciennes photos. Il est à deux pans, tout simple. Se remarque surtout sa grosse cheminée qui est pourtant en dur, fait  assez rare pour l'époque et qui doit être signalé. 
    L'une de ces anciennes photos, celles-là prises naturellement par Auguste Reymond, montre ce qui pourraient être des tonneaux à fromage prêts pour l'expédition ou en attente d'être rempli. Enfin un témoignage de ces vieilles pratiques si difficiles à retrouver. Ainsi n'avons-nous jamais vu de cliché représentant un attelage avec ce genre d'article sur les brancarts. C'était alors la vie courante et personne ne pensait que l'on pouvait s'y intéresser à la manière d'un mémorialiste.
    Bref, en ces années trente, il y aura beaucoup à faire. Et tout cela, naturellement, laisse des traces dans les archives.