17. Auguste Piguet, Le territoire et la commune du Chenit jusqu'en 1701, condensé des tomes I et II, Le Sentier, Imprimerie R. Dupuis, 1974 - sans texte -.
Page de couverture de ce condensé des tomes I et II. Rajouter Auguste Piguet dans le haut, et cette présentation façon Dupuis fera bonne figure !
    Les tomes I et II des oeuvres du professeur Piguet sur la commune Chenit étant épuisées, suite à la publication du tome III, il convenait d'offrir à nouveau aux citoyens et citoyennes de cette commune de pouvoir prendre connaissance de ces tranches d'histoire. Ainsi naquit ce que l'on peut appeler le tome IV. Celui-ci, comme se fut déjà le cas pour le tome III, daté de 1971, fut mis en page par Pierre Piguet, fils d'Auguste. 
    Le tirage de 3000 exemplaires était naturellement surfait. La commune allait de cette manière disposer d'un stock de beaucoup trop important dont elle arriverait à ne plus savoir que faire. D'où la décision de s'en délester ! Chose apparemment répréhensible, eu égard au professeur, mais dans la réalité très acceptable, puisqu'il n'était plus décent d'offrir des ouvrages de ce type, redisons-le encore une fois, non illustrés, à un jeune public plus exigeant sur le plan présentation, et surtout de plus en plus tourné vers les nouveaux moyens de communication. 
    Alors, le professeur Piguet obsolète ? D'aucune manière, simplement que ses études sont désormais à considérer comme de vrais documents d'archives desquels on pourrait construire une histoire conçue certes toujours selon les documents les plus authentiques, mais tout de même plus facile et plus agréable à découvrir. Il n'est ainsi par interdit de penser que la commune du Chenit s'attèlera bientôt à la rédaction d'un bon gros livre qui puisse relater ses plus de quatre siècles d'histoire.