1770. Ouverture de la route du Marchairuz.
La "nouvelle" route du Marchairuz, dessinateur anonyme.
    La route du Marchairuz aura toujours beaucoup fait parler d'elle. Voie de communication devenue indispensable dès le milieu du XVIIIe siècle, alors que la commune du Chenit s'industrialisait et se tournait de plus en plus du côté de Genève pour la livraison de ses produits. 
    Il n'y avait autrefois qu'une sente d'une utilisation pour le moins malaisée. On aura désormais une route fréquentable par piétons, chars et chevaux. Le coût en fut élevé, financé en partie par les habitants de la commune du Chenit devant s'acquitter d'une taxe "volontaire".  
    Les écrits en rapport avec le Marchairuz sont nombreux. Nous vous proposons aujourd'hui, comme mise en bouche, celui de notre historien local Charles-Edouard Rochat. Il porte pour nom: Marchairuz, alt. 1450 m. 200e anniversaire de la route - 125e anniversaire de l'hôtel. Chose curieuse, il ne porte ni la date de son édition, ni celle de la création de la route. De telle manière qu'au terme de la lecture de cet opuscule, on ne saura même pas quand la dite route a été achevée ! Petite particularité d'un texte par ailleurs  fort sympathique, et d'une plaquette qui l'est tout autant, éditée par cet ami Pierre Rochat du Pont, impression offset.