16. Le Cabaret à Tivoli, proche du chemin des Mines, au Solliat.
Cette merveilleuse maison à Tivoli.
    Chemin des Mines en son temps fort fréquenté, ne serait-ce que par les gendarmes qui se rendaient à leur poste proche de la frontière, dit précisémment Poste des Mines. 
    Et pourquoi des Mines ? Simplement parce qu'autrefois on creusait par là-haut pour extraire du minerai de fer. Et que c'est par ce même chemin qu'on descendait cette matière qui servirait à alimenter les  forges du Brassus qui s'occuperaient d'en extraire le précieux métal avec lequel on ferait en particulier nos outils, sans oublier les boulets pour la défense de la ville de Genève !   
    Cela bien autrefois. Car quand le Cabaret à Tivoli, un surnom de toute évidence, accueillait sa clientèle, l'exploitation du fer au coeur du Risoud n'était déjà  plus qu'un lointain souvenir. En avait-on même entendu parler ?