16. La Vallée de Joux, dans la Géographie illustrée du canton de Vaud, 1927.
Le Brassus à sa source.
    On se souviendra que le dernier ouvrage en liste traitant du tourisme à la Vallée de Joux, avait été le fascicule produit en 1911 par la Société de Développement du Pont. La première guerre fut un immense trou dans la production de ce type d'ouvrage. On revient à la Vallée de Joux par la bande, puisque celle-ci, sur le plan géographique plus que touristique, est traitée dans l'ouvrage précité ne comportant curieusement aucune date d'édition. Nos recherches sur internet donnent 1927 et 1928 comme année de publication. 
    Le canton est découpé par district. Celui de la Vallée est décrit aux pages 257 à 272. C'est dire que notre région est aussi traitée avec attention.  Le chapitre commence par des généralités sur la géographie locale et sur l'hydrographie, puis passe ensuite à la description des différents sites qui peuvent être aussi modestes que La Brasserie, L'Ecofferie, la Cornaz ou le Mont-du-Lac. 
    Le tout est illustré de photos dont certaines sont très anciennes, donc non contemporaines à l'époque où fut publié ce dictionnaire illustré, avec ainsi une photo de la maison de Bonport, disparue à la fin du XIXe siècle,  encore debout, comme l'est aussi le vieux village des Charbonnières disparu dans un incendie en septembre 1900. 
    C'est là  un texte agréable qui mérite de figurer dans cette rubrique consacrée d'ordinaire au tourisme. Dans tous les cas nous n'en sommes guère éloignés.