166. René Meylan, Les pâturages du Jura vaudois, 1927 + 1929.
Un balancier, quelque part sur nos alpages.
    Les renseignements manquent sur les débuts de notre économie pastorale. La fabrication des fromages a été longtemps rudimentaire et n'a pas donné lieu à un commerce. Les documents désignent les chalets sous le nom de "vacheries". Ces vacheries semblent avoir joué le rôle des communaux actuels, c'est-à-dire qu'on y conduisait le bétail pendant la belle saison pour décharger l'étable. Les produits étaient consommés sur place par une partie de la population qui suivait les troupeaux dans leurs déplacements. Ce mode d'exploitation a duré jusqu'à une époque assez récente.
                                                                                    René Meylan