1653. Un acte prouve l'existence du hameau des Charbonnières en tant qu'entité administrative
L'une des plus anciennes photos des Charbonnières, vers 1870, cliché Auguste Reymond
    On peut supposer que le village des Charbonnières acquit une autonomie administrative peu après sa création, soit déjà au début du XVIe siècle et alors qu'il tentait de s'affranchir de la patorie commune, vu son éloignement du village du Lieu. Ce n'est cependant qu'en 1653 qu'un acte révèle qu'une administration fonctionne et gère les affaires courantes propres au hameau. Il y a deux gouverneurs et un nombre indéterminé de conseillers qui ne peuvent guère être autres que ce que l'on appelera bientôt les chefs de famille.
    Cette gestion ancienne n'est malheureusement signalée que par ce seul acte, toutes les archives de l'époque ayant disparu. Il faudra attendre plus d'un demi siècle pour retrouver des écrits qui puissent cette fois-ci donner des détails de tous genres sur le fonctionnement administratif du hameau.
    Cette perte des archives anciennes, pour l'historien, est un véritable drame, qui ne permet de se plonger dans cette vie ancienne que d'une manière souvent superficielle et qui ne correspond pas toujours à la réalité telle que purent la vivre nos prédécesseurs.
    Notre passé ainsi comporte des "trous noirs" qui ne pourront jamais, et quoiqu'on fasse, être éclairés. Cela peut être frustrant, mais il faut bien admettre cette situation de manque définitive et sans appel.
    Un autre document prouve l'existence du village des Charbonnières en tant qu'entité administrative indépendante au milieu de ce même XVIIe siècle. Alors, le 10 septembre 1654, le feu à pris au temple et à la tour du village de l'Abbaye. Les autres collectivités y vont de leur obole. On lit dans les procès-verbaux de la commune de l'Abbaye:
    Ce 26e janvier 1655:
    Les honorables communiers tant du Lieu, Chenit, comme des Grandes Charbonnières esmenés de bonne et charitable volonté envers les communiers de l'Abbaye occasion du désastre qui nous est arrivé le 10e septembre 1654 par la volonté de dieu, par embrasements de feu qui a bruslé nostre temple et tour avec les cloches fondues, ont contribué, ass.
    La commune du Lieu                                                           50 fl.
    La commune du Chenit                                                        50 fl.
    Les Grandes Charbonnières                                                  15 fl.