1646. Naissance de la commune du Chenit
Armoiries de la commune du Chenit. Nous ignorons l'année de leur création.
    On découvrira ici la plupart des originaux, ainsi que les nombreuses transcriptions qui en découlèrent, liés à la séparation de la commune du Chenit d'avec la commune mère du Lieu.      On se rendra compte, outre que la lecture de ces documents n'est pas plus facile qu'il ne le faut, que tout ne fut pas facile, mais qu'il fallut au contraire de longues discussions pour arriver à un accord. C'est que la commune du Lieu se voyait désormais amputée d'une bonne part de son territoire et se trouvait tout soudain devenir une commune modeste, plus modeste même que celle qui se créait à partir d'une région qui était son territoire il y a peu. Mais comment faire autrement ?  
    Car en réalité, il n'était plus possible pour cette commune mère d'administrer un territoire trop éloigné du chef-lieu, et qui mieux encore, gagnait chaque année des habitants, tandis qu'elle-même stagnait, pour la simple raison que son territoire que nous dirons de base, ne pouvait guère nourrir une population supplémentaire. Tandis que du côté du Chenit, il y avait encore des possibilités à cet égard. Les choses, en fait, se firent tout naturellement, et il ne servait à rien de rechigner. On devait simplement tenter de garder le maximum pour soi afin de ne pas hypothéquer de manière trop drastique son avenir.