162. Course du Choeur Paroissial de l'Abbaye aux Allinges, en dessus de Thonon, juillet 1926.
Le château d'Allinges et ses environs, gravure du milieu du XIXe siècle.
    Course très plaisante en Savoie. On prend l'autobus de l'AVJ - la deuxième version probablement -, on franchit la Givrine et l'on descend bientôt sur Nyon. De là le bateau pour la France. 
    Thonon est alors une vieille cité très caractéristique. Nul doute que ce qu'elle est devenue aujourd'hui, en plein développement, n'a plus rien à voir à ce qu'elle était il y aura bientôt nonante ans, quatre-vingt-dix pour parler comme les gens de là-bas! 
    La petite troupe est toute heureuse de gambader dans un pays qu'elle découvre. Et le plaisir est plus grand encore, au retour, quand l'on peut faire les magasins et acheter des babioles qui ne coûtent pas cher, vu le change. 
    Bref, pour tout ce petit monde, c'est une escapade heureuse qui rompt radicalement avec l'ordinaire d'une vie souvent monotone. Et quelles découvertes...