160. Grandes et Petites Chaumilles, alpages "ancestraux" de la commune du Chenit
Les Grandes Chaumilles, au milieu d'un vaste pâturage...
    Voilà deux alpages, auxquels il faut rajouter les Petites Chaumilles-dessous vues en un autre chapitre sous l'appellation mal sonnante de Croton, qui font partie de l'histoire complète de la commune du Chenit. Celle-ci, en effet, possède les Chaumilles, Grandes et Petites, depuis qu'elle existe, c'est-à-dire dès l'année 1646 où elle se sépara d'avec la commune mère du Lieu.
    C'est dire si l'histoire de ces propriétés est longue. Complexe aussi. Car qui saura très exactement combien il put se construire de chalets pendant cette époque, dont certains, peut-être, ont pu changer d'emplacement. Les cartes anciennes nous montrent ainsi différents bâtiments que l'on peine parfois à remettre en place. Et si l'emplacement ne fut pas si varié  que cela, c'est le nombre de constructions et de reconstructions qui interroge. Les chalets actuels ne sont pas d'une ancienneté excessive. Donc ils en ont remplacé d'autres plus rudimentaires. On ne retrouvera sans aucun doute jamais leur image.
    Les Chaumilles, vaste dépression entre la première côte et le Mont-Tendre. Un monde. Apparu d'un vert surprenant sur nos photos de 2009. Comme si l'herbe ici était plus épaisse et plus appétissante que partout ailleurs. 
    C'est là une région qui nous a fait beaucoup rêver. Elle possède un charme infini. Nous espérons simplement que celui-ci puisse demeurer, dès aujourd'hui et à jamais.

    Note: les plans "modernes" avec indications sont tirés de: Hans Bärtschi, Les montagnes de la commune du Chenit, 1978.