15. Sur les traces des Grabelioux
Plan de la mine, probablement vers 1760. Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne, Dpt. des manuscrits, Fonds Morlot (IS 1983).
    Philippe-Sirice Bridel, dans un ouvrage de 1837, "Le Sauvage du Lac d'Arnon", mettant en scène un voyageur parcourant le pays de Vaud et environs au Moyen-Âge, fait passer son héros à la Vallée de Joux, et notamment il l'autorise à grimper sur la Dent de Vaulion. Simple prétexte pour raconter ce qu'il sait des mines d'or, et surtout des Grabelioux, sorte de lutins effrayants monté à rebours sur des sangliers et dont la queue sert de bride!
    Que voilà un monde bien effrayant qui a nourri un temps notre imaginaire, pour preuve Lucien Reymond, dans son roman "Les mineurs de la Dent de Vaulion", parle à son tour de ces pour le moins bizarres Grabelioux dont bien entendu aujourd'hui, dans notre civilisation purement rationnelle, plus personne n'a le souvenir.
    Ce petit texte pour raviver une antique légende.