15. Le ruisseau de Combenoire ou Veignevin.
L'embouchure du ruisseau de Combenoire au niveau du lac de Joux.
    Le ruisseau de Combenoire, prenant naissance dans les environs des Marais, a creusé une gorge profonde au niveau de La Côte. Il joint par celle-ci le lac de Joux.  
    Ce ruisseau n'est qu'à peine visible parmi les champs de l'endroit. On saura tout de même qu'en son temps, au XVIIIe siècle tout au moins, il a permis la construction d'une écluse dont les eaux servaient à actionner une scierie. L'établissement n'a toutefois laissé de traces que dans la toponomie locale, avec le Pré de la Scie. 
     Le ruisseau passe sous la ligne de chemin de fer par un tunnel empierré de belle apparence. Il s'enfile ensuite sous la route du Rocheray aux Esserts de Rive par trois tuyaux de piètre qualité  pour enfin joindre les eaux du lac de Joux par une embouchure très romantique. 
    En temps ordinaire, l'essentiel du parcours est à sec. Les eaux s'inflitrent en amont dans le sol pour ne plus réapparaître. Ce ne sont donc que les grandes eaux qui ont usé de leur pouvoir d'érosion pour creuser cette gorge si peu avenante pour le promeneur qui lui préférera le petit sentier qui court la Côte d'un bout à l'autre.