1591. A la recherche d'un acte perdu (1591)
La région du Chenit (1572) comme la voyait le cartographe qui fit la première représentation graphique de la Vallée.
    Acte cité plusieurs fois par le professeur Piguet dans ses différents ouvrages sur les communes du Lieu et du Chenit sans qu'il ne le reproduise en note. Cet acte, non en original mais en simple copie, se retrouve dans le fond P Piguet des ACV. On le découvre sous la cote P, A8, pages 26 à 35.
    Cette copie prouve que le professeur Piguet, s'il ne pouvait garder un acte orginal, se donnait au moins la peine de le recopier intégralement. Ce qui fut au moins pour ce parchemin prêté en son temps par M. Charles Capt.
    Il s'agit d'un abergement important fait en 1591 dans la région du Soulliard à l'Ours qui, alors, ne comprenait aucune maison. On a affaire ici à deux parcelles en bois qui vont très certainement être défrichées dès cette époque. L'une des deux est dite La Vuarraz. Les concessionnaires sont Aymé et Pierre fils de feu Jaques Rochat des Charbonnières.
    Nous voyons donc des citoyens de ce village, à peine un siècle après qu'ils se soient-ils installés dans une zone pourtant relativement vaste, s'élargir à leur tour, et comme le faisaient depuis quelque temps déjà les gens du Lieu, lorgner du côté du Chenit.
    Et c'est ainsi que la commune du Lieu procédait pour coloniser ce nouveau territoire, assigner des lots contre bonne monnaie, mais dans le cas qui nous occupe ci-dessus, une somme peu importante, puisqu'elle n'était que de 98 florins.
    L'acte est doublement importante. Il fait découvrir quels furent parmi les premiers à défricher dans la région du Solliat, et secondement il offre de découvrir le nom de chacun des conseillers, prodhommes, gouverneurs et syndic de la commune du Lieu. Une belle liste de personnages dont plusieurs assurément, d'ici peu, passerons au territoire du Chenit qui revendiquera bientôt son autonomie (1648).