158. Angèle Rochat-Germond aux Charbonnières, monitrice d'école du dimanche (1909-1988)
Angèle Rochat-Germond (1909-1988).
    Angèle Rochat-Germond, soeur de notre si sympathique postier Max Rochat, de bonne mémoire!, avait épousé René Rochat de l'Epine dit Mesi. Le couple s'installa d'abord dans la maison natale à l'Epine-dessus de bise, puis descendit au village où il construisit une maison familiale en 1951. 
    Angèle Rochat nous est bien connue d'avoir été longtemps monitrice d'école du dimanche. On la retrouvera à l'occasion dans quelques-unes de nos publications. Elle enseignait aux grands, c'est-à-dire ceux qui faisaient leurs dernières années d'école du dimanche avant que d'entreprendre leur catéchisme sous l'oeil et la férule du pasteur alors en place. 
    Angèle Rochat, était d'un abord peut-être un peu rigide. Il le fallait pour mener tant bien que mal une équipe de petits crapauds. Elle avait néanmoins l'art d'intéresser son monde par des histoires bibliques connues dans les moindres détails et, revisitées par elle, prenant une dimension qu'elles n'auraient certainement pas eues dans la bouche d'autres récitantes qu'elle. Cela était passionnant. Comme l'était aussi de chanter bientôt à tue tête ce célèbre cantique de "A toi nos chants", "As-tu compté les étoiles?" où nous pouvions appuyer de toute notre voix, en particulier lors du cinquième volet, sur le pronom ou adverbe tous. Quelle défoulée, mes amis. 
    Tout cela méritant que l'on retrouve ce fameux cantique nous laissant des souvenirs tout particulièrement savoureux.