156. Chez Bastian, en dessus du Solliat
Chez Bastian pour un beau dimanche
    Charmant petit chalet construit entre 1886 et 1892. Et si l'alpage ne fut jamais bien grand, on se plaisait à aller s'y promener les beaux dimanches, nous les dames, surtout  pour montrer nos jolies toilettes. Ah! si vous saviez comme nous étions jolies, en ce temps-là. Plus qu'aujourd'hui alors que nous avons pris quelques rides, il faut le reconnaître, mais où surtout ils nous font nous habiller avec des sacs. Quelle déchéance, oui, Mesdames. Certes on nous a quelque part libérées, c'est certain, mais en même temps l'on nous a  enlevé l'essentiel de notre féminité. Car que pensez-vous de cette mode où il nous faut désormais cacher nos seins, les applatir, carrément, les gommer, et nos beaux cheveux, les couper à la garçonne? Non, dites ce que vous voudrez, ce que nous avons vécu jeune fille, est bien ce temps-là, que l'on nomme désormais  Belle époque, il portait bien son nom. D'autant plus qu'il nous semblait à nous tous, naïfs que nous étions, que ces grandes guerres que l'humanité avait connues, désormais elles ne pourraient plus jamais être. Impossible. L'homme était devenu sage. Il n'allait plus recommencer. Au contraire, tout tendrait vers le bonheur, la paix,  la compréhension entre les hommes et les peuples  pour suivre cette trace bénie qui ne serait pas loin d'approcher du paradis!