153. Jolimont soit les Petits-Molards droit en dessus de la Bombarde
Jolimont, on y fit aussi de l'horlogerie...
    Si ce put être une bâtisse remplissant le rôle d'un chalet d'alpage en 1972, elle pourrait être entièrement dévolue aujourd'hui à l'élevage des chevaux.
    La maison est très ancienne, peut-être du XVIIe siècle même, selon le propriétaire que nous avons croisé devant son domicile, par un temps à ne mettre ni un chien ni un cheval dehors, alors que c'était précisément ce qu'il était en train de faire. Il faut bien se sortir, tonnerre, et puis toute cette eau, après l'immense soif de la nature, c'est du tout bon.
    Jolimont aurait aussi vu des habitants s'adonner à l'horlogerie. Une raponce de la maison, à vent, aurait même été construite dans le but d'offrir plus de place à cette activité.
    Jolimont peut se joindre aujourd'hui depuis les Fives, en dessus de l'Orient, ou par un chemin provenant des Bioux Dessus. Tandis qu'autrefois, l'on pouvait aussi monter directement par la Bombarde sous-jacente. Alors vous aviez là un sacré coup de collier à donner. Mais c'est qu'en ces temps-là, l'on n'avait pas peur de sa peine.
    De Jolimont la vue porte loin sur le lac et la Vallée, autant à main droite, en direction de la Dent, qu'à main gauche, regardant contre le Brassus. On domine donc cette immensité de territoire et là-haut, voyant les hommes si  petits, et cela dans tous les sens du terme,  on peut philosopher tout à sa guise.