153. En passant par Gstaad.
plafond de l'église de Gstaad
    Gstaad n'est naturellement plus à présenter. Ce qu'il faut relever, par contre, c'est que la fermeture du centre à la circulation, a fait des différents quartiers que parcourent les badauds en quête d'une montre à 20 000.-, de vrais bijoux. Pas trace d'une saleté quelconque qui y serait incongrue, pas un papier, pas un méot, bref, le nec plus ultra. A tel point que l'on pourrait se croire dans un vaste jardin où vous n'êtes plus qu'un figurant de bois que l'on a posé là, face à deux belles façades anciennes. Et que vous rebougiez, tient du miracle. Il faut le voir pour le croire. 
    Village de haut standing, avec des vitrines pleines des montres les plus connues de Suisse, et surtout avec un prix au m2 - un terrain de 1000m2 valant plus de 650 000.-, alors que la première pierre n'est pas encore posée - tout aussi élevé qu'au coeur de la ville de Zürich. A moins que nous nous trompions du tout au tout, et que là-bas, il faille encore multiplier ce chiffre par 10, par 20 ou cent, allez savoir, tout est possible, au jour d'aujourd'hui ! 
    Beaux chalets. Le plus vieux que nous avons rencontré est de 1658. Et comme nous avons mis dans notre légende, il en a vu des choses, celui-là. Et pas rien que des belles !