14. Les logis des Piguet-Dessus, dont la Fleur-de-Lys.
La Jurassienne donne un concert devant la Fleur-de-Lys. Photo collection Vidoudez.
    Au Piguet-Dessus, en son temps, c'est-à-dire au moins de 1857 à 1973, figurait un café portant le plus beau nom qui soit: La Fleur-de-Lys.       On le trouva longtemps dans le vieux et long voisinage qui formait l'essentiel du hameau, celui-ci tragiquement disparu dans un incendie en 1948. Le restaurant fut reconstruit, mais de l'autre côté de la route, bâtiment cette fois-ci indépendant. Il devait prospérer encore pendant très exactement un quart de siècle. D'aucuns s'en souviendront encore, fermé en 1973. Un article de Géo, paru dans la FAVJ de l'époque, témoigne de la nostalgie de voir disparaître les uns après les autres, pour des raisons diverses, nos anciens bouchons. 
    La Fleur-de-Lys, c'est à deux pas de la frontière, somme toute, une sacrée époque!