147. Le charme très romantique de Giessbach
Une belle dame qui passa par là peut-être...
    C'est vraiment un moment très extraordinaire que d'arriver sur les hauts de l'Hôtel de Giessbach et que d'entendre déjà le bruit intense des cascades. Ce sont celles-ci qu'il faut voir en premier. Des chemins nombreux et sûrs permettent de s'en approcher sans risque. 
    Quel immense bruit d'eau. Et quelle formidable descente, par sauts successifs et divers, de toute cette masse d'eau jusu'au niveau du lac de Brienz. On resterait à l'écouter pendant des heures, tant il est fascinant. Pour cela, se mettre à la terrasse du Grand Hôtel et savourez un petit café, et puis un autre, et puis lire tranquille, sans se presser. Oublier qu'on a un horaire, et que surtout l'on existe. Pour une fois. Se mouler dans le temps ou s'y perdre. 
    Giessbach, lieux de proximité, Grand Hôtel, c'est romantique. Et surtout, cela ne saurait s'oublier. 
    Nous publions en annexe la belle histoire des Juniors du Rail, par Dany, "Un projet béton", récit BD  paru dans Junior Club, CFF, no 14, d'avril 1993. En cas de contestation, il va de soit que nous retirerons ces quatre pages à la gloire du site certes, mais aussi de celle de son talentueux auteur.