141. Un joli petit chalet, celui de la Givrine
Angle nord de la Givrine
        La Givrine est un tout petit alpage de 5, 5 ha. de pâturage, alors qu’on a découvert  plus haut des propriétés de 100 ha et plus avec des troupeaux en conséquence. Voir  par exemple les deux alpages des Grands Plats d’une superficie énorme. Entre ces différentes exploitations, c’est l’eau et le vin. Pas de comparaison vraiment possible. Et pourtant les toutes petites parcelles  souvent révèlent des chalets plus intéressants, moins « trafiqués », que les grandes. Cela tient à ce qu’ils sont souvent propriété privée, que l’investissement est en conséquence plus faible, donc  que les « massacres » sont plus limités.    
    La Givrine est ainsi un joli chalet, toit à deux pans vernis de gris, grande et ancienne cheminée. Certes, on a pu le constater, il y a eu là aussi des crépis lisses un peu malheureux. L’ensemble pourtant garde bonne figure et nous offre  de faire une belle découverte. Presque romantique à l’endroit où elle se situe,  le chalet adossé à une colline qui culmine à 1179 m., sans parler d’une autre qui suit directement et  s’élevant à l’altitude pharaonique de 1210 m.,  tandis que le bas de la pâture n’est guère qu’à 1108 m. Tout cela à découvrir sur votre carte fédérale au 1 : 25 000, Le Sentier.