13. Promenades dans les environs du Pont.
La Villa Bunau-Varilla, ou encore Villa Le Matin, ou mieux, le Manoir Haute-Roche, bien en évidence au-dessus du Pont.
    Le Pont est le village touristique par excellence. Les beaux dimanches, plus une place de libre dans les parkins, et le quai couvert de monde, ce qui fait naturellement l'affaire de notre marchand de glace fidèle au poste depuis nombre d'années. Les glaces en belle saison, les marrons quand le lac gèle.
    Le Pont, on aura l'occasion de découvrir sa riche et belle histoire tout au long de nos fréquentations que nous espérons longues et fructueuses. Mais pour l'heure, ce que nous vous proposons, ce ne sont "que" quelques petites promenades à proximité du village. Chose étonnante, si les visiteurs aiment à se promener le long du quai, ils ne vont guère plus loin. De manière qu'aussitôt que vous avez quitté le village proprement dit, vous ne trouvez plus personne. Et pourtant, des petits chemins tranquilles, sympathiques, même romantiques, il y en a de nombreux à proximité même de l'agglomération. Ils vont se perdre sur la crête des Agouillons, ils mènent au rocher de l'Aouille d'où vous apparaîtra toute la Vallée dans sa splendeur inénarrable. Ici vous avez un vrai coup au coeur de la voir une fois encore si belle, pourvu, mon Dieu, qu'ils n'aillent pas nous l'estropier, car on le sait, ils sont capables de tout. 
    On se rend aussi au Grand Hôtel dont l'avenir reste toujours inquiétant. C'est ici même que vous découvrirez le plus de romantisme, dans les chemins qui en partent, vont du côté du Mont du Lac, où à l'Aouille. On se plaît à rêver des belles heures de cette immense bâtisse, bien naturellement surdimensionnée par rapport à la région. Mais c'est ainsi. On voyait grand, en cette fin du XIXe siècle, et l'on ne s'occupait pas trop d'un problème de rentabilité vite mis en péril par les conditions économiques, tout autant par les facéties du climat.
    Mais abandonnons le Grand Hôtel et dirigeons-nous vers la Villa Haute Roche, dite aussi Villa le Matin, ou encore, pour les locaux, Villa Bunau-Varilla. C'est là un bâtiment impressionnant, et surtout plein de mystères. Il vient d'être ouvert pour les journées européennes du patrimoine des 8 et 9 septembre 2012. Il y avait foule.
    Et ainsi de suite. On ne s'ennuiera jamais sur ces petits chemins qui courent sous les arbres et où vous aimez tant à brasser des feuilles mortes.