13. Le bon vieux temps de H. Lehmann, 1905 - La fête d'Unspunnen.
Ce qui fut probablement la fête de 1805.
    Pou faire connaître avantageusement à tous les amis de la nature les mérites de nos populations alpestres et pour donner aux montagnards eux-mêmes une preuve de l'estime en laquelle ils étaient tenus et un encouragement à conserver fièrement leurs moeurs, le bailli bernois Nicolas-Frédéric de Mülinen créa la Fête des pâtres à Unspunnen. Elle consistait en des concours offerts à toute la population des Alpes. Bientôt elle fut si renommée que des spectateurs appartenant aux couches les plus élevées de la société s'y rendaient de partout pour admirer la force et la grâce d'un peuple de nature. La fête de 1805 paraît avoir été particulièrement brillante: on y voyait, à côté de beaucoup d'autres hôtes de distinction, le prince royal de Bavière et trois françaises célèbres, Mesdames de Staël, Récamier et Lebrun. 

   Note: c'est à  la fête de 1808 que furent vues ces trois jolies et incomparables dames.