13. Du côté de Vallorbe, les Grottes aux Fées.
Une entrée véritablement impressionnante.
    Qui, enfant de cette région, n'est pas allé faire une petite exploration aux Grottes aux Fées. Si la grande, vite parcourue, se révélait toujours décevante, la petite par contre, offrait son lot d'émotions. Il fallait déjà franchir la première salle en rampant. Puis découvrir des couloirs, des chambres, pour enfin arriver en un point où la progression, tout au moins pour nous, n'était plus possible. 
    Et qui, rentré au bercail, la nuit, n'imaginait-il pas de s'etre perdu là-bas, au fond de cette cavité, les lampes de poches ne donnant plus rien, et ne sachant plus dans quel sens aller. On se voyait dans cet immense désespoir de finir ses jours sous terre, complètement perdu, assoiffé, affamé, abandonné des hommes et de Dieu. 
    On est retourné plus d'une fois là-bas, comme ça, en promenade, mais plus jamais nous nous sommes enfoncé véritablement dans ces deux grottes, laissant les Fées tout à leur paisible existence. Celle-ci racontée avec talent par Philippe-Sirice Bridel. Un conte que naturellement nous ne pouvons que vous offrir.