134. Chez Kazan, dans le bas de la clairière des Mollards des Aubert
Chez Kazan, vers 1907
    Maison dont une photo est reproduite dans l'ouvrage de Jacob  Hunziker, la maison suisse, 1907. C'est une bâtisse très élégante, ayant été capable, même en cette altitude de 1250 m. environ, d'abriter toutes les familles qui se succédèrent en ses murs pendant peut-être plusieurs siècles.
    L'histoire de la maison comme de ses habitants est tout à fait méconnue. Aucun document pour l'heure ne permet d'en préciser ne serait-ce que les grandes lignes.
    Cette maison retint l'attention du peintre et graveur Pierre Aubert qui la reproduisit sur ses oeuvres non moins de sept fois. C'est dire son attachement à cette bâtisse proche de sa maison natale et qu'il put connaître encore debout en son enfance. L'artiste a su véritablement donner une âme à cette maison typique de notre région. Il l'a même faite revivre alors qu'elle s'était écroulée pour ne plus être remontée.
    Ainsi se finissait l'histoire de Chez Kazan que d'autres un jour se chargeront peut-être de raconter.