12. La Boivine, discrète au bord de son chemin
Un beau toit rouillé ainsi qu'on les aime
    C'est une ferme à l'ancienne plutôt qu'un chalet. Elle vous accueille par un néveau. Elle a elle aussi un immense toit qui abrita des siècles durant la vie des hommes et des bêtes qui se cotôyaient. Les fourrrages aussi. Il y avait donc une grange. Et celle-ci possède une poutraison magnifique, pleine d'élancements gracieux mais néanmoins solides. On ne vit guère ainsi dans ces régions des charpentes céder sous le poids des neiges pourtant importantes, et si lourdes, quand il pleut, que quand même l'on pourrait imaginer que tout de cet arrangement savant puisse céder. Ayons confiance, les anciens, qui coupaient toujours leurs bois à la bonne lune, ils savaient ce qu'ils faisaient. Ils maîtrisaient leur métier. Ils avaient leurs exigences. Donc pas de souci, des charpentes, à moins que le feu ne les emporte, faites pour durer mille ans.
    Mais arrêtez-vous donc pour la voir, cette Boivine. Elle ne vous décevra pas.