123. Pour un arrêt aux Mosses au coeur de l'hiver - Journal L'Abeille du 8 mars 1941 -
Gare à vos abatis, Messieurs-Dames !
    Quand l'on comprit qu'en hiver le col des Mosses pouvait offrir des bonnes conditions pour la pratique du ski, ce fut la ruée. Voitures, car, tout un petit monde s'acheminait vers ces hauts qui voyaient ainsi affluer les foules.
    Des touristes  innombrables qui goûtaient ici aux joies des sports d'hiver, alors qu'en d'autres lieux, nous étions en pleine guerre mondiale, de pauvres gens croupissaient dans les prisons, dans les camps, pour être bientôt massacrés par millions.
    C'était d'époque, où le meilleur pouvait cotôyer le pire sans qu'on ne s'en allarme outre mesure. L'homme est ainsi fait qu'il ne peut pas porter le malheur des autres sur ses propres épaules... Et ainsi trouve-t-on son plaisir tandis que d'autres n'en n'ont même plus le souvenir.