11. Les emposieux des Pontets, près des Places, au Pont.
Emposieu principal des Pontets.
    La dépression des Pontets, en retrait du Mont-du-Lac, direction Pétra Félix, mieux encore, à l'arrière des Places, droit contre le nord, est peu connu. Or il y avait ici autrefois, un peu sur les hauts, un véritable petit hameau d'habitations que l'on suppose n'avoir été habitées que pendant la belle saison, à l'instar de tous les chalets d'alpage de la région. Sorte de petits mayens mis en place en cet endroit retiré  par les habitants du Pont. 
    Au fond de la dépression sont deux emposieux qui permettent d'absorber les eaux de surface. Chacune  de ces deux dolines  est accompagnée de frênes ou de saules pleurant de vétusté. L'endroit est nostalgique. Les visites sont rares. C'est là où le peintre Tell Rochat, en son temps, posa son chevalet, pour mettre à l'abri du temps le charme si discret de cette proximité de sa belle grande maison natale.