11. Du côté de Vallorbe, la Gouille à l'Ours.
Ce fut très exactement comme cela.
    Un très beau nom pour cette petite mare située en dessous du Mont- d'Orzeires, à la base même de la Roche des Arcs. Elle est à deux pas de la route où passent des cents voitures par jour, et pourtant elle reste méconnue. 
    Cette gouille d'eau est au fond d'un vallon sauvage plutôt que romantique. A sa droite monte le chemin qui rejoindra plus haut les alpages des Cernies, Grandes et Petites. 
    Le retour des ours au Mont-d'Orzeires redonne de la vigueur à ce nom tombé quelque peu dans l'oubli. Car ce fut une réalité qu'il y avait des ours dans nos forêts, disparus il y a quelque deux siècles pour les tous derniers, et qu'ils venaient boire dans cet endroit retiré mais à leur goût.