115. Le chemin de l'étoile, légende de Noël par Julie Meylan, parue dans la Gazette de Lausanne du 25 décembre 1935.
Couverture de Noël pour tous, 26e année, 1929.
    La longue nuit du solstice était passée lorsque saint Pierre se rappela que l'Enfant devait naître. 
    - Je l'aurais presque oublié, murmure-t-il en rajustant son auréole dorée qui était un peu de travers. Les fils des hommes sont si méchants que leurs criailleries fatiguent ma vieille tête. Il et temps que ces querelles prennent fin. L'Enfant sera le messager de paix dont ils ont grand besoin!... Il s'agit maintenant de célébrer dignement sa venue. 
    Ainsi écrivait Julie Meylan que les tensions internationales affectaient.